Pédaler, courir et marcher sont bons pour la santé. Mais l’effort peut être ardu si vous êtes en surcharge pondérale, si vous avez de l’arthrite ou souffrez de problèmes articulaires ou de blessures. Que faut-il faire dans ce cas ? Simplement ajouter de l’eau.

Une étude présentée lors du Congrès Canadien cardiovasculaire a découvert que les personnes qui utilisaient un vélo conçu pour être immergeable, dans une piscine en fait (ou aquabike), avaient un entraînement équivalent qu’en utilisant un vélo stationnaire normal.

« Si vous ne pouvez pas vous entrainer sur terre, vous pouvez vous entrainer dans l’eau et en tirer les mêmes bénéfices en termes d’amélioration de la forme cardiovasculaire » dit le Dr. Martin Juneau, auteur de l’étude. Il ajoute que les gens pourraient croire que le fait de faire de l’exercice dans l’eau n’est pas aussi valable que sur terre. À cause de la résistance de l’eau quand vous bougez, on peut avoir l’impression que l’exercice physique immergé est moins difficile. Mais cette étude montre qu’il en est tout autrement.

Des participants en bonne santé ont fait des tests d’exercice physique à la fois sur terre et dans l’eau sur des vélos (avec de l’eau jusqu’au niveau de la poitrine). Ils ont augmenté leur intensité minute par minute jusqu’à épuisement. Le Dr Juneau rapporte que la consommation maximale d’oxygène, qui établit si l’entraînement a été profitable, était presque la même dans l’eau que sur terre.

Le Dr Mathieu Gayda, co-auteur de l’étude, ajoute que l’exercice physique pendant l’immersion dans l’eau pourrait même être plus efficace d’un point de vue cardiorespiratoire. L’autre découverte des chercheurs est que le rythme cardiaque des participants était un petit peu plus bas dans l’eau.

« Vous pompez plus de sang pour chaque coup de pédale, ainsi, vous n’avez pas besoin de tant de battements de coeur car la pression de l’eau sur vos jambes et le bas du corps fait que le sang retourne plus efficacement vers le coeur » dit Juneau.

En considérant le nombre de gens qui pourraient trouver trop difficile de faire de l’exercice physique sur la terre ferme, l’option de l’eau est prometteuse, dit le chercheur. Il ajoute que la natation est sans doute le meilleur exercice entre tous, mais que tout le monde ne sait pas nager. Avec les bénéfices tirés de l’entraînement, la diminution du stress avec les mouvements dans l’eau et la réduction du risque de blessure, cela peut représenter une très bonne alternative.

85% des individus ne respectent pas les recommandations de faire au moins 150 minutes d’activité physique d’intensité modérée ou vigoureuse par semaine. Les personnes qui sont inactives et qui redeviennent physiquement actives réduisent leur risque de crise cardiaque de 35 à 55%, en plus d’abaisser leurs chances de développer d’autres maladies, elles diminuent leurs niveaux de stress et augmentent leur énergie.

Les scientifiques de conclure que « même si vous avez des difficultés à bouger plus, il y a toujours des solutions comme le montre cette étude. C’est encourageant pour la population de personnes âgées, il n’est jamais trop tard pour changer son style de vie ».

A lire également