Catégories
Actualité pharmacieutique

L'aube d'un espace européen des données de santé – Opportunités

Publié le 9 juillet 2020 par Mark Siebert dans Pharma R&D

Début 2020, la Commission européenne a introduit une «stratégie européenne pour les données». Le document propose de soutenir et de faire progresser l'économie des données en Europe en vue de capter «les avantages d'une meilleure utilisation des données, y compris une plus grande productivité et des marchés compétitifs, mais aussi des améliorations en matière de santé et de bien-être, d'environnement, de gouvernance transparente et de public commode. prestations de service."

Saillant était le langage inclusif de l'annonce, selon lequel «les données devraient être accessibles à tous – qu'elles soient publiques ou privées, grandes ou petites, start-up ou géantes». La publication simultanée d'un livre blanc sur l'intelligence artificielle (IA) a également été révélatrice. La CE reconnaît que diverses données proviennent de différents secteurs et sont intimement liées à l'IA – l'une ne peut exister sans l'autre. Tout comme des données abondantes et de haute qualité sont une condition absolue pour une IA significative, le potentiel de l'IA est le moteur de la valeur et de l'utilisation actuelles des mégadonnées.

L'un des piliers de la stratégie de l'UE en matière de données est l'établissement de
Espaces de données européens dans les domaines d'intérêt public. Parmi celles-ci figurent les données sur la santé,
avec deux grands points d'action soigneusement intégrés dans le contexte du RGPD:

  • Créer une législature pour renforcer l'accès des citoyens et la portabilité de leurs propres données de santé, ainsi qu'un code de conduite pour le traitement de ces données dans le secteur des soins de santé.
  • Déployer une infrastructure qui prend en charge l'interopérabilité des dossiers de santé électroniques, des référentiels de données fédérés, des informations génomiques, des images médicales, des résultats de laboratoire, des prescriptions et d'autres documents pour non seulement faciliter l'administration des soins de santé, mais aussi favoriser la recherche et l'innovation pour découvrir, réglementer et légiférer des thérapies efficaces qui empêchent , diagnostiquer et traiter les maladies.

Dans l'ensemble, c'est une opportunité. La CE envisage de construire un écosystème d'expérimentation, de créativité et de différenciation pour produire de nouvelles entreprises (pensez: BenevolentAI) et des outils basés sur des données qui, par exemple, produisent de nouveaux antibiotiques, prédisent des thérapies combinées synergiques pour le cancer ou découvrent des candidats-médicaments à réutiliser pour de rares maladies.

Récemment, nous avons développé et développé des agrégations de données ouvertes comme notre contribution à la réponse mondiale contre le SRAS-CoV-2. Le COVID-19 Mendeley Data and Coronavirus Research Hub peut offrir des idées sur la façon d'institutionnaliser les espaces de données. Nous recherchons des partenaires pour développer ce concept et entamer un dialogue à partir duquel un espace de données européen pourra évoluer. Veuillez contacter mon collègue Xuanyan Xu à x.xu@elsevier.com si vous êtes intéressé à participer.

Solutions R&D pour Pharma & Life Sciences

Nous sommes heureux de discuter de vos besoins et de vous montrer comment la solution d'Elsevier peut vous aider.

Contacter le service commercial

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *