Catégories
Actualité pharmacieutique

BIO a un nouveau leader: Michelle McMurry-Heath

Jim Greenwood, un ancien membre du Congrès qui dirige la Biotechnology Innovation Organisation depuis 2005, démissionne, pour être remplacé le 1er juin par McMurry-Heath, MD, PhD en tant que président et chef de la direction. Elle ne sera que le troisième chef du groupe commercial et commercial (à l'origine la Biotechnology Industry Organization) depuis sa fondation en 1983.

«Comme ces temps de clarification l'ont montré, la société va monter ou descendre sur l'ingéniosité de nos scientifiques, le dynamisme de notre écosystème innovant et le courage personnel des hommes et des femmes qui travaillent jour et nuit pour apporter des remèdes aux patients, de la nourriture aux tables et soulagement de notre environnement », a déclaré McMurry-Heath, soulignant les divers intérêts du groupe non seulement dans la médecine et les soins de santé, mais aussi dans la biotechnologie alimentaire et industrielle. «Je veux que les scientifiques, les cliniciens et les innovateurs gardent la tête haute sachant qu'ils s'attaquent aux problèmes les plus importants auxquels nous sommes confrontés aujourd'hui. BIO représente ces héros et ces sheroes de tous les jours, et je ne pourrais être plus fier de cette opportunité de soutenir leur travail et de crier leur message depuis le toit. "

McMurry-Heath a toute une série de premières, en plus d'être la première femme et afro-américaine à diriger BIO. Elle a été la première Afro-américaine à obtenir son diplôme du programme de formation de Duke Medical Scientist, et elle a été la directrice fondatrice du programme de politique des sciences et de la société biomédicales de l'Institut Aspen. Avant J&J, elle travaillait à la FDA et était auparavant membre du personnel du Sénat américain.

Par coïncidence (ou non), BIO a publié son premier rapport «Mesurer la diversité dans l'industrie biotechnologique» en janvier, constatant que 16% des entreprises interrogées avaient des femmes PDG et 11% des PDG non blancs; et que seulement 17% des entreprises avaient mis en place des programmes de diversité et d'inclusion dans leurs services RH. «BIO estime que la diversité dans tous les aspects des opérations commerciales optimisera la croissance continue et le succès de l’industrie biotechnologique» est l’un des objectifs déclarés de l’organisation pour l’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *